Doit-on déclarer le changement d’adresse pour son animal ?

Les propriétaires de chiens oublient souvent de changer les informations sur leurs identifiants ou leurs tatouages lors du changement d’adresse. Cependant, cet oubli signifie que si l’animal s’égare, la personne qui le retrouve ne pourra plus contacter le propriétaire. Découvrez, est-ce qu’on doit déclarer le changement d’adresse pour son animal.

Des changements d’adresse sur le sol français

La puce contient essentiellement toutes les informations sur le propriétaire du chien. En plus de cette fonctionnalité, il permet à I-CAD d’identifier les animaux dans la zone. Les informations sur cet appareil peuvent être modifiées au bureau vétérinaire. Presque toutes les institutions accréditées sont capables de lire la puce et de modifier l’inscription qu’elle contient. Les mises à jour sont instantanées et ne coûtent qu’environ 10 euros. Cependant, cela n’implique pas la mise à jour de la carte propriétaire. De plus, l’enseignant doit également demander l’intervention de l’I-CAD. Pour cela, il vous suffit d’envoyer par courrier la carte propriétaire à son adresse avec les nouvelles coordonnées au dos. La puce doit être mise à jour après que le vétérinaire a reçu le nouveau document.

Des démarches à effectuer pour le déménagement à l’étranger

Si le propriétaire change complètement de pays, il peut à tout moment fournir à I-CAD ses nouvelles coordonnées. Notez que cette organisation ne prend pas en charge les chiens qu’en France. Jusque-là, l’Europe n’avait pas de structure commune. Ainsi, I-CAD n’intervient que lorsque des chiens sont retrouvés en France. Ces étapes sont davantage axées sur le pays d’accueil. Pour cela, il est nécessaire d’utiliser des tissus spécialisés pour identifier les animaux. Comme en France, le propriétaire doit faire inscrire son chien au registre du bétail du pays. Ainsi, en cas de perte, les chances de le retrouver seront plus élevées. L’I-CAD à l’étranger, il faut faire attention, la carte propriétaire émise par I-CAD n’est pas valable et ne peut être utilisée hors de France.

Des autres déclarations obligatoires pendant le déménagement

Outre ces démarches habituelles, la déclaration du chien fait également partie des obligations du propriétaire. Pour certaines races de chiens, comme les bouledogues, une déclaration doit être faite en mairie. Cette déclaration est requise aussi bien pour les déplacements sur le même territoire qu’à l’étranger. Enfin, afin de faciliter la santé des animaux suivants, il est préférable de demander à son vétérinaire habituel d’envoyer divers rappels de soins à la nouvelle adresse. Ceci en attendant qu’une agence plus proche s’occupe du chien. Vous devez prendre au sérieux la mise à jour d’une puce électronique de votre chien. En plus de l’enregistrement des animaux de compagnie, la puce assure également la sécurité des animaux. De plus, les étapes de cette modification sont rapides et simples.

Comment choisir un déménageur sans se tromper ?
Déménager avec ou sans déménageur professionnel ?